Le corps énergétique

Les différentes composantes du corps énergétique.

Nous sommes bien plus vaste que ce que nous pensons…

La structure énergétique d’un individu est complexe, tout comme ses structures physiologique et physique le sont également.

   Les corps subtils

Le corps physique (qui est également un corps vibratoire) est enveloppé de plusieurs couches de qualités vibratoires distinctes, véhiculant des informations spécifiques.
Ces couches, ou « corps subtils », au nombre de sept portent des dénominations différentes suivant les auteurs et leur sensibilité à une référence philosophique particulière. Les noms mentionnés ici sont ceux transmis au cours de la formation que j’ai suivie à l’école Anschma. Du plus proche au plus distant du corps physique (et également par ordre de densité décroissante):

– Le corps éthérique: C’est le double énergétique du corps physique, ainsi que le dernier filtre, protégeant le corps physique des déséquilibres énergétiques des autres couches.

– Le corps émotionnel: Contient, et véhicule toutes les émotions vécues par la personne, quelquefois avant même la naissance.Certaines émotions peuvent aussi provenir d’expériences d’autres existences. C’est le siège de la créativité, de l’imagination, des désirs, des passions, des penchants et des aversions, des souffrances et des joies, des peurs et des espoirs,…

– Le corps mental: Contient toutes les croyances, injonctions, conditionnements (quelque soit la source: familiale, sociale, religieuse,…), de toute forme de pensée. Ces systèmes de conditionnement peuvent également provenir d’expériences d’autres existences. C’est le siège de l’esprit conscient, et inconscient.

 – Le corps astral: Interface entre le plan terrestre, et l’au-delà où le temps et l’espace n’existent pas. C’est dans ce plan astral que se trouvent les mémoires karmiques. Certaines configurations du corps astral peuvent interférer dans les corps sous-jacents et induire des phénomènes ou sensations inexplicables par la seule biographie de la personne.

– Le corps supra-astral: Joue au niveau des corps célestes le rôle qu’a le corps éthérique pour les corps terrestres. Sert de filtre.

– Le corps céleste: C’est le médium de communication avec les entités de lumière.

– Le corps de lumière: C’est le corps de la Source, véhicule de la lumière de l’âme lorsqu’elle quitte le plan terrestre.

Ces différents corps composent le premier cocon de lumière.

  Les chakras

Ce sont des portes de communication entre le corps physique, et tous les autres corps.

Un chakra se présente comme un entonnoir composé de plusieurs vortex, ou tourbillons d’énergie.

Pour une présentation plus détaillée, voir le chapitre Les chakras.

  Le Shushumna

C’est le canal central qui accueille l’énergie kundalinique.

Ce canal englobe la colonne vertébrale et les organes.

Il se prolonge au delà du corps physique, au dessus de la tête et au dessous des pieds.

C’est dans ce canal que prennent naissance les chakras principaux.

  Les canaux de dissolution de l’astral

Ces canaux, un au dessus de la tête, et un au dessous des pieds permettent d’évacuer des « matières » liées aux bouleversement des plans de l’astral, qui sont rapides et nombreux depuis quelques années.

  Les cylindres

Tout autour du corps sont disposés des cylindres, tels des piliers stabilisateurs d’énergie. Ces cylindres sont en relation avec les chakras, et stabilisent les différentes structures énergétique.

zen